La cuisine japonaise est connue pour être unique en son genre. Les plats sont très variés et toujours présentés avec soin. La nourriture nippone est aussi l’une des plus saines au monde. Après un petit-déjeuner traditionnel, composé de riz, de salade et de viande, laissez-vous tenter par un typique repas japonais. Chaque plat est un véritable voyage pour les papilles.

soupe miso

1. La soupe miso : un plat populaire au Japon

Cette soupe se compose d’un bouillon et de miso. Le miso est l’un des principaux ingrédients de la cuisine japonaise. Il s’agit d’une pâte de soja fermentée. Selon les recettes, d’autres ingrédients sont ajoutés : des légumes, du tofu, des algues, de la viande ou encore des fruits de mer. Ce plat est souvent mangé au Japon, comme le riz.

sushis

2. Les sushis : la recette japonaise la plus connue dans le monde

Les sushis sont sûrement le plat le plus connu en dehors du Japon. Ils prennent différentes formes, toutes très visuelles. Le sushi le plus courant est le nigiri-zushi. Il se compose d’une tranche de poisson cru posée sur un pavé de riz. Les sushis se dégustent accompagnés de sauce soja, de wasabi ou de shoga.

ramen

3. Ramen : un plat de nouilles populaire comme le soba et l’udon

Le ramen japonais se compose de nouilles préparées à partir de kansui, une eau minérale alcaline, qui leur donne cette couleur jaune et cette texture typique. Elles sont servies dans un bouillon accompagné de légumes, de viande ou de fruits de mer et parfois assaisonnées de curryLes restaurants de ramen sont nombreux au Japon. Ils font un peu office de fast-food. Les Nippons sont aussi friands de soba et d’udon, d’autres nouilles japonaises.

Lire aussi :  Mangaka
yakitori

4. Yakitoris : une recette japonaise à base de viande

Les yakitoris sont des brochettes de viande grillée. Les fines tranches de poulet ou de bœuf sont recouvertes d’une marinade qui leur donne ce goût sucré salé si typique. La marinade est réalisée à partir de sauce soja, de mirin (vinaigre de riz), de saké doux et de sucre. Vous pouvez notamment les déguster dans les restaurants yakitori-ya.

gyozas

5. Gyoza : une délicieuse recette de ravioli japonais

Le gyoza est un ravioli japonais en forme de demi-lune. Il est farci avec de la viande hachée, des crevettes ou encore des légumes. Il est à la fois grillé et cuit à la vapeur, ce qui lui donne sa texture moelleuse et croustillante. Les gyozas sont populaires au Japon. Vous pouvez les manger dans les restaurants, comme les izakaya.

okonomiyaki

6. Okonomiyaki : un repas japonais cuisiné avec un dashi

Une okonomiyaki est une crêpe salée traditionnelle de la région d’Osaka. Elle est composée d’une pâte de tempura au dashi. La liste des ingrédients (porc, chou, etc.) varie selon la recette du chef. Une fois cuite, elle est striée de sauce tonkatsu et kewpie (mayonnaise japonaise).

donburi

7. Donburi : un repas traditionnel de la cuisine japonaise

Le donburi est servi dans un grand un bol rempli de riz. Il est recouvert de garnitures : poulet, poissons crus, anguille ou encore fruits de mer. Les ingrédients sont cuits ensemble avec une sauce à base de soja, de mirin et de dashi. Ils sont souvent accompagnés d’œufs et d’émincés d’oignons.

Lire aussi :  Kawaii
onigiri

8. Onigiri : les sandwichs de riz japonais enrobés d’algue

Les onigiris sont des boulettes de riz. Ils sont souvent en forme de triangles et enveloppés d’une algue nori. Ils peuvent être farcis ou juste assaisonnés. Il en existe au poulet et au curryCe sont des petits encas faciles à manger et pas chers. Vous pouvez en trouver dans les conbinis, les petites supérettes japonaises.

tempura

9. Tempura : des beignets japonais à manger avec une sauce

Les tempuras sont des beignets de légumes, de crustacés ou de poissons. Ils peuvent se manger nature, avec seulement un peu de sel ou accompagné d’une sauce soja ou de vinaigre de riz. Les tempuras ont une texture croustillante et non grasse. C’est une recette assez simple, très populaire pour les repas au Japon.

oden

10. Oden : un plat japonais à manger en hiver

L’oden est une sorte de pot-au-feu japonais. Sa composition varie selon les régions. Mais on y retrouve souvent des aliments tels que le tofu frit, du radis blanc, du bœuf, des œufs ou encore de la pâte de poisson. Le tout mijote longtemps dans un bouillon de dashi et de sauce soja, ce qui lui donne ce goût délicieux. Il existe des restaurants japonais dédiés à ce plat apprécié en hiver.

La cuisine est un pan de la culture japonaise qu’il faut prendre le temps de découvrir. Après avoir goûté les plats, intéressez-vous aux desserts nippons et notamment à leurs délicieux mochis.